SUCCESSION

Tout savoir sur le testament mystique

testament mystique

Qu’est ce qu’un testament mystique?

Le déroulement de la procédure est simple. Le contenu du testament est remis scellé au notaire. Il concerne les bénéficiaires des biens, la répartition entre eux mais peut comporter des clauses particulières sur le devenir du corps du défunt. S’il souhaite être incinéré et que ses volontés ne sont pas respectées, il peut décréter la succession caduque.
Le testateur est accompagné de deux témoins majeurs, à l’exclusion du conjoint. A aucun moment de la procédure le pli n’est ouvert. Le notaire délivre un acte de suscription, qui correspond à une reconnaissance de dépôt d’un document à cet effet. Le testateur peut alors récupérer son document et le conserver. Il peut également le laisser au notaire pour plus de sécurité ou de confidentialité, c’est généralement l’option la plus choisie.

Les avantages du testament mystique

Les avantages de cette forme de testament sont nombreux. D’une part, personne ne connait le contenu du testament. Cela peut éviter des conflits familiaux pour des questions d’héritage du vivant du testateur. De plus, une personne qui aurait des problèmes pour écrire peut y avoir recours et palier à ses difficultés. C’est donc un très bon compromis entre le testament authentique (assez onéreux) et le testament olographe (facilement perdu ou volé).

Les limites du testament mystique

En revanche, on citera des inconvénients à ce procédé, qui peuvent porter à de lourdes conséquences.

  • Étant donné que personne ne peut relire le document remis, toute erreur a des implications directes sur son exécution. Il peut donc être facilement attaqué en justice et invalidé pour manque de précision ou tout simplement parceque certaines dispositions vont à l’encontre de la loi.
  • De même le manque de formalisme et de clarté peuvent rendre ce type de testament caduque. Des formulations vagues comme « je souhaite léguer » sont sujettes à caution. Est-ce un leg ou un souhait exprimé à un instant donné ?
  • De surcroit, le testament pouvant être conservé par le testateur, il peut être détruit, volé, égaré ou simplement ouvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *